A propos de Sandra Vallaure

Bonjour! Est-ce que vous voulez me connaître un peu plus? Je m’appelle Sandra Vallaure et je suis espagnole.

Depuis quelques années, j’habite Séville, une ville que beaucoup de gens considèrent la ville la plus jolie et esthétique du pays. Et, vous savez, je suis tout à fait d’accord!

 

Mon histoire

Ma passion pour la photographie a commencé qunad j’etais très jeune. Mon père, ainsi que mon grand-père maternel ont été les véritables coupables de mon interêt pour la photo depuis que j’étais un petite fille. D’abord, parce qu’ils m’ont fait poser en tant que modèle pour eux. Ensuite, en m’offrant à Noël mon premier appareil lorsque j’avais 8 ans. Et enfin, en me faisant explorer le monde en même temps que je le prennais en photo…

A partir de ce moment là, je n’ai pas été capable d’arrêter.

Je suis une photographe autodidacte. Ainsi, je n’ai pas l’intention d’être un expert dans la matière (ou croire que je sais tout ce qu’il faut en photographie). Loin de là. Est-ce que quelqu’un sait-il vraiment tout?

Cependant, le fait d’être autodidacte m’a poussé à apprendre par moi-même des leçons très importantes avec beaucoup de difficultés, en relevant un certain nombre de défis et en moe cognant de temps en temps contre le mur. Quand on apprend comme ça, il est difficile d’oublier ce qu’on acquiert.

Admettre que j’aime aide les autres est un euphémisme. Etre capable de faire que des gens de tous les coins du monde deviennent de meilleurs photographes est quelque chose de très spécial qui n’est pas toujours donné.

Au delà de la photographie, ma vie est liéé d’une façon très particulière aux voyages, à la découverte de cultures différentes et à l’apprentissage de nouvelles langues.

Pour plusieurs raisons j’ai habité au Maroc, au Méxique, en France, en Australie et en Nouvelle Zélande, en plus de l’Espagne bien sûr. Et après avoir visité plus de 35 pays, appris 5 langues et habité dans 8 villes différents, c’est à Séville que je me sens chez moi.

En tant que voyaguese indépendante, j’adore planifier à l’avance mes prochaines vacances en étudiant tous les détails. J’ai énormément appris en passant de longues heures devant l’ordinateur en analysant des cartes, en cherchant des vols pas chers et en essayant de trouver les meilleurs bons plans.

J’ai donc passé par les mêmes étapes que toi. Je sais que tu as un temps déterminé dans une certaine destination pour capturer son essence avec ton appareil. La question que tu te poses est: par où commencer?

 

about-me-gallery

 

Portfolio: www.sandravallaure.com Site sur Séville (en anglais): www.seville-traveller.com
Blog photo (en espagnol): www.sifakka.com Site sur Madrid (en anglais): www.madrid-traveller.com
Podcast photo (en espagnol): www.sifakka.com/destino

 

Mon matériel

“Qu’est-ce qu’il y a dans ton sac?” est une question qu’on me pose très souvent.

Généralement, les gens se surprennent lorsqu’ils apprennent que je voyage avec très peu de matériel. J’ai appris au fil du temps que “moins, c’est plus” surtout en ce qui concerne le poids et l’espace. Tout ce dont vous auriez besoin lors d’une session en studio (ce que ne je fais jamais car je n’en profite pas spécialment) n’a aucun sens au cours d’un voyage. Voici la liste de mon matérial actuellement.

 

Quelques unes de mes photos préférées

Roma 097

Isolated

Ibiza 44

Tanjung Puting NP 08

Berlin 01

Kioto 039

Coromandel Peninsula 001

Berlin Again 012

Tokio 053

 

Avertissement: Cette page contient des liens affiliés vers des sites marchands, c’est à dire que je touche une commission (qui ne change pas le prix !) sur les achats effectués. Ceci ne vous coûtera pas plus et vous contribuez en même temps au fait que ce site continue à pas avoir de publicité. S’il vous plaît, ne dépensez pas d’argent dans ces produits à moins que vous soyez convaincu qu’il vont vraiment vous être utiles.